Frais de livraison offerts dès 50€ 🧡

Les Terroirs Noir

 

  

Nous vous faisons découvrir chaque mois un terroir qui produit certains des grains utilisés chez Noir. Ce mois, nous vous parlons du Camocim, Brésil.

Située à 1250m d’altitude à Espírito Santo, la Fazenda Camocim de Henrique Sloper est à l'avant-garde du mouvement de l'agriculture biologique et biodynamique au Brésil. Henrique Sloper a repris Camocim de son grand-père et a planté pour la première fois du café sur la ferme en 1996. Il a changé le visage du café de spécialité brésilien en étant le premier producteur biologique et biodynamique à remporter la Coupe de l'Excellence en 2017. Après un processus de conversion de deux ans, Camocim a été officiellement certifié biodynamique en 2008.

 

La ferme

 

C’est un havre d'agroforesterie et de biodiversité, étalé sur 350 hectares de forêt dont 120 plantés de caféiers aux nuances variées.

En 1962, Fazenda Camocim a été achetée par l'entrepreneur Olivar Araújo, surintendant du groupe Casa Sloper et l'un des fondateurs d'Aracruz Celulose. Il a été un pionnier dans la production de cafés biologiques dans cette région d'Espírito Santo.

Pendant 30 ans, il a replanté des arbres, protégé des arbres naissants et récupéré le sol. Olivar a également planté des arbres exotiques, principalement Eucalyptus, Pin, Araucaria et Liquidambar, le dernier étant le symbole de Camocim.

La culture du café a commencé en 1996, et la ferme a été reprise par l'entrepreneur Henrique Sloper Araújo, qui était également président de la BSCA (Brazil Specialty Coffee Association).

Les propriétaires ont recherché l'autonomie de la ferme et ont choisi de produire un café de grande qualité, biologique, sans défenses agricoles et sans agrotoxiques.

Camocim produit notamment le Café do Jacu, issu de la sélection des meilleurs grains de café de Jacu bird, l’un des meilleurs café du monde, et qui est un café exclusivement produit par cette ferme.

 

Politique de biodynamie 


La méthode Biodynamique garantit que la culture du produit a respecté toutes les règles de fertilité du sol, des plantes, des graines et sa fertilisation a été faite en harmonie avec les animaux et l'environnement en général. Il garantit la diversité de l'agriculture locale.

Le Biodynamisme respecte tous les processus vivants, en particulier, l'utilisation régulière et consciente des préparations Biodynamiques et le respect des cycles rythmiques cosmiques dans la production végétale et animale.

Camocim est certifié par l'IBD (Institut Biodynamique), ce qui garantit l'authenticité de sa production sans additifs chimiques. IBD est le plus grand certificateur d'Amérique latine et le seul certificateur brésilien de produits biologiques.

La certification IBD a une crédibilité internationale et est contrôlée par des institutions telles que l'IFOAM (International Federation of Organic Agriculture Movements), d'Angleterre ; DAR, d'Allemagne; USDA, des États-Unis et JAS, du Japon.

Fazenda Camocim détient la certification Demeter, qui identifie les produits biodynamiques dans le monde entier. Les produits Demeter font partie d'un réseau écologique international lié à Demeter International, basé en Allemagne.

Henrique Sloper about biodynamic:

“Put simply, biodynamic is all about connecting agriculture to the cycles of nature. We are very much controlled by the biodynamic calendar – the phases of the moon, stars and the zodiac.

Once you understand what biodynamic means, it doesn’t make much sense not to be biodynamic if you are already organic. It’s not all that much more expensive and it improves things across the board – the health of the plants, the quality of the fruit, the nutritional value, the final cup…

Besides, everything we do on my farm has always been based on the idea of sustainability and preservation of the environment. I learnt this from my grandfather. Before the idea of conservation existed in Brazil, he was already practicing it – he has probably planted ten million trees in his lifetime!

This idea isn’t new – the science of biodynamics has been practiced by human beings for thousands of years. Take Stonehenge, or the Ancient Egyptians, or the Incas at Machu Picchu – all of these societies were regulated by the equinoxes and solstices. They lived according to the cycles of the planets and moon, and were very successful in terms of agriculture long before humans had access to any form of technology.”